Calculer sa date d’accouchement

Calculer également sa date d’accouchement après FIV et TEC ou découvrir nos autres outils de calcul.

Source d’émerveillement, mais aussi d’incertitude, la grossesse est une période qui soulève de nombreuses questions et interrogations chez la femme enceinte en raison des transformations physiologiques qu’elle provoque tout au long de la période, estimée en moyenne à 38 semaines, soit un peu moins de 9 mois.

Vous venez de découvrir que vous êtes enceinte ? Que faire et que faut-il savoir ? Quelle est votre date d’accouchement ?

Dans cet article, nous vous expliquerons tout ce qu’il faut savoir sur cet état physiologique et nous ferons le point sur les grandes questions que les femmes se posent.

Les premiers signes de la grossesse ou les signes d’appel

Le premier signe d’appel d’une grossesse est l’aménorrhée, c’est-à-dire, la non réapparition des règles. Un signe difficile à détecter notamment chez les femmes dont les règles sont irrégulières. Cependant, à ce stade, l’embryon compte déjà deux semaines de vie.

Il est toutefois possible de confirmer ce diagnostic chez vous en effectuant un test de grossesse, qui sont généralement fiables. Ces tests permettent un diagnostic précoce, dés 15 jours de grossesse, c’est-à-dire, après 2 à 3 jours de retard de règles.

D’autres examens complémentaires chez le médecin peuvent confirmer ce diagnostic : analyses d’urines, échographie, etc.

A la fin du premier mois de grossesse, le principal symptôme est un retard de règles de 15 jours. Bien qu’elles soient rares, certaines pertes de quelques goutes de sang peuvent apparaître pendant cette période. Ces pertes sanguines correspondent à l’étape de nidation, c’est-à-dire, l’implantation de l’œuf au niveau de l’utérus.

Que faire après le test positif ?

Dès que le test est positif, il est important de prendre rendez-vous chez le médecin, gynécologue ou une sage-femme. Cette étape est importante car le professionnel d’abord, confirmera ce diagnostic soit par examen clinique soit par dosage sanguin de l’hormone hCG. Ensuite, votre médecin traitant vous proposera le premier rendez-vous de grossesse.

Ce premier rendez-vous est essentiel pour le suivi de toute cette période. En effet, c’est pendant ce rendez-vous que le professionnel calculera la date d’accouchement présumée, vous pouvez biensur utiliser l’outil en haut pour estimer votre date d’accouchement mais attention, il ne remplace pas la consultation du médecin. De plus, pendant ce premier rendez-vous de grossesse, le médecin vous auscultera pour voir si tout va bien et vous remettra une prescription pour la première échographie. Au cours de ce même rendez-vous, le médecin vous prescrira une analyse sanguine pour déterminer si vous êtes immunisée contre certaines maladies comme la toxoplasmose, la syphilis et la rubéole ainsi que d’autres examens complémentaires.

Enfin, c’est également l’occasion pour avoir des conseils sur le régime alimentaire pendant votre grossesse, les compléments alimentaires à prendre ainsi que certaines autres mesures pour protéger votre santé et celle du bébé.

Symptômes tout au long de la grossesse

Tout au long de la grossesse, l’organisme subit diverses modifications physiologiques qui reviendra ensuite à la normale après l’accouchement.

  • En raison de l’augmentation du taux des œstrogènes, une congestion mammaire peut apparaître avec augmentation du volume des seins ;
  • Nausées et vomissements peuvent également être provoquées par l’augmentation du taux des œstrogènes. Ces nausées sont ressenties généralement entre la 16éme et 20éme semaine.
  • Au fur et à mesure que le ventre grossit, l’utérus compresse la veine cave inférieure, ce qui provoque des œdèmes et des varices au niveau des membres inférieurs.
  • L’utérus, au fur et à mesure que son volume augmente, compresse le côlon et le rectum, ce qui provoque des constipations.
  • Eructations, reflux gastro-œsophagien,
  • Mictions plus fréquentes ;
  • Fatigue ;
  • Sensibilité aux odeurs et troubles du goût,
  • Troubles de l’humeur ;
  • Troubles cutanés avec apparition de tâches de grossesse et d’acné.

Il est cependant utile de souligner que ces signes varient d’une femme à l’autre et il serait inopportun d’appuyer son diagnostic de grossesse sur ces symptômes. De plus, cette symptomatologie est plus accentuée s’il s’agit d’une grossesse multiple.

Femme enceinte : quel régime alimentaire ?

Au cours de la grossesse, les besoins nutritionnels ne sont plus les mêmes qu’avant cet état physiologique. Ils sont en effet augmentés pour répondre d’abord aux besoins du fœtus pour son bon développement et pour maintenir la maman dans un état optimal. Il est à souligner qu’une carence alimentaire chez la maman peut avoir de graves répercussions chez le fœtus.

Il est primordial de porter intérêt à la qualité des aliments consommée pendant la grossesse. Voici une liste non exhaustive d’aliments qu’une femme enceinte doit manger :

  • Fruits et légumes : ils doivent composer la moitié des aliments consommés chaque jour par une femme enceinte car ils contiennent beaucoup d’eau, de minéraux, de vitamines et de fibre. Peu caloriques, les fruits et légumes permettent d’atteindre le poids recommandé pendant la grossesse sans toutefois le dépasser.
  • Aliments à grains entiers : ils comportent le pain, les pâtes, le riz, les céréales ou le quinoa. Ce type d’aliment doit composer le quart de votre assiette par repas.
  • Les protéines : elles regroupent les légumineuses, les œufs, le bœuf, le poulet, les poissons et les produits laitiers. Riches en vitamines, minéraux et en bons gras, il est suggéré qu’elles occupent un quart de votre assiette par repas.
  • Les huiles et les graisses : privilégiez l’huile d’olive ou l’huile de canola dans vos repas.

Et les aliments à éviter ?

D’un autre côté, il existe certains aliments qui sont à éviter car ils représentent un danger pour la maman et le bébé à naître. Si vous êtes enceinte, évitez de consommer ces aliments :

  • Œuf cru ou demi cuit et tous les produits dérivés ;
  • Produits laitiers non pasteurisés ;
  • Fromages de type camembert ou brie ou les fromages de chèvre (risque de transmettre la listériose) ;
  • Poissons et fruits de mer crus ainsi que les poissons fumés pas assez cuits ;
  • Le foie ;
  • La viande pas assez cuite et les charcuteries non séchées ;
  • L’alcool.

Pendant la grossesse, vous êtes amené à gagner plus de poids. Découvrez notre outil pour calculer sa prise de poids pendant la grossesse et tous les conseils nécessaires.