Calculer IMC enfant et adolescent

Calculer également l’IMC homme et femme.

IMC (kg/m2)Interprétation (selon l’OMS)
Inférieur à 16Anorexie ou dénutrition
Entre 16.5 et 18.5Maigreur
Entre 18.5 et 25Corpulence normale
Entre 25 et 30Surpoids
Entre 30 et 35Obésité modérée (Classe 1)
Entre 35 et 40Obésité élevé (Classe 2)
Supérieur à 40Obésite morbide ou massive

L’IMC indique l’Indice de Masse corporelle ou encore la valeur qui indique si l’on a un poids qui correspond parfaitement à la taille. Connaitre la valeur de l’IMC permet de prévenir certaines maladies, que ce soit en cas de dénutrition ou d’obésité. Même si l’IMC est plus connu dans le monde des adultes (18 ans et 65 ans), cette formule est aussi utilisée pour suivre la progression de l’enfant afin d’adapter son alimentation.

Il ne faut pas oublier que la croissance de l’enfant dépend principalement de son alimentation, et, puisque la grande partie de sa croissance se fait avant l’âge de 18 ans, il faut veiller à bien équilibrer cette alimentation afin qu’il ne souffre pas de problèmes de santé à l’âge adulte.

Principe du calcul de l’IMC chez l’enfant et l’adolescent

Toute comme le calcul de l’IMC des adultes, celui des enfants se calcule aussi sur base de la taille, mais aussi de l’âge et du sexe. Toutefois, l’interprétation des résultats diffère d’un enfant à un autre et selon le sexe.

Chez les enfants qui n’ont pas encore atteint l’âge de 18 ans, l’interprétation des résultats se fait sur base d’une courbe de croissance. Selon l’emplacement de la valeur de l’IMC sur la courbe, on peut déterminer si l’enfant souffre d’obésité ou de dénutrition.

Calcul de l’IMC chez l’enfant et l’adolescent

Comme mentionné ci-dessus, on se sert de la même formule des adultes pour le calcul de l’IMC à savoir IMC = poids en kg/taille² en m.

On peut aussi se servir d’un disque pour effectuer le calcul de l’IMC, puis reporter la valeur sur la courbe de corpulence qui correspond : courbe bleue si c’est un garçon et courbe rose si c’est une fille. Au fur et à mesure de la croissance, on va donc déterminer plusieurs points sur la courbe et on peut ensuite tracer une ligne qui va indiquer la croissance.

Analyse de la courbe

La remarque qui est faite le plus souvent lorsqu’on se sert d’une courbe pour analyser l’IMC des enfants est que cette courbe va stagner et descendre lorsque l’enfant approche l’adolescence. Cela est dû au fait que durant l’adolescence, la croissance ralentit. Il faut aussi préciser que les courbes à suivre se trouvent dans la plupart des carnets de suivi de santé des enfants. Ainsi, un enfant en bonne santé ne devrait pas trop s’éloigner de la courbe, que ce soit vers le bas (maigreur extrême) ou vers le haut (obésité massive).

Différent IMC à l’adolescence chez les filles et les garçons

Chez les filles : on dit qu’une jeune fille a un bon IMC avant les 18 ans lorsque la valeur de celui-ci est comprise entre 14,2 et 26,5 kg/m². La courbe réelle ne sera donc pas très éloignée de la courbe déjà existante dans le carnet de l’enfant. Chez les filles en général, on a une baisse de la courbe lorsque l’enfant atteint 15 ans.

Chez les garçons : la précision à faire à ce niveau est que la corpulence des jeunes garçons est parfois plus petite que celle des jeunes filles à cause du développement des muscles qui est plus conséquent chez les garçons que chez les filles.

Ainsi, pendant que l’indice de masse corporelle peut atteindre 25 kg/m² chez la fille de 15 ans, celui du jeune garçon ne dépassera pas 24 kg/m².

Une fois que l’enfant a atteint les 18 ans, il n’y a plus de différence à faire dans le calcul de l’IMC ainsi que dans l’interprétation des résultats.