Calculer sa VMA

Calculer également sa VO2max.

Lorsqu’on court, on est emmené à consommer de l’oxygène en fonction de l’intensité de l’effort qu’on fournit. Toutefois, il existe une vitesse maximale que chaque sportif peut tenir, peu importe le niveau d’oxygène qui se trouve dans son corps. C’est cette vitesse qui est considérée comme vitesse maximale aérobie.

Toutefois, il faut préciser que la plupart des sportifs ne tiennent pas plus de huit minutes lorsqu’ils sont dans leur VMA. Après ces huit minutes, le sportif va certainement baisser son intensité de déplacement.

Pourquoi est-il important de connaitre la valeur VMA ?

Tout sportif professionnel a besoin de connaitre sa valeur VMA dans le but de mieux adapter ses entrainements pour augmenter cette valeur. En effet, plus on connait sa valeur VMA, mieux on peut savoir si l’on progresse en tant que sportif, si on fait du surplace ou si on régresse plutôt.

Avoir la valeur VMA permet aussi de motiver les sportifs et leur permet d’être endurants dans leurs pratiques. De même l’envie de faire évoluer cette valeur va être le moteur de plusieurs sportifs dans le choix de leurs entrainements.

Plus on élève la valeur VMA, et plus on devient capable de maintenir un bon niveau d’effort lorsqu’on se déplace à une vitesse inférieure à la VMA.

Enfin, connaitre la valeur VMA permet aussi de mieux se préparer à des compétitions et de vérifier si l’on se rapproche de l’objectif ou pas.

Qu’est-ce qui empêche de développer la VMA ?

Le poids : Il est évident que plus il y a de masse graisseuse dans le corps, moins celui-ci sera facile à transporter. Pour aller plus vite, il faut donc perdre des kilos.

Le style de course : Pour avancer le plus rapidement possible, il y a une certaine cadence à avoir et une manière de poser les pieds au sol. Ainsi, il faut savoir quel style de déplacement convient à votre corps de sorte à pouvoir avancer le plus rapidement.

L’élasticité musculaire : Lorsqu’on n’est pas un passionné de sport, les muscles n’étant pas habitués à se mouvoir vont être contractés et vont vous empêcher de faire de grands pas, ce qui empêche de se déplacer à vive allure.

Comment calculer la VMA ?

Différents tests sont utilisés par les scientifiques et les entraineurs pour connaitre la VMA. Nous avons sélectionné quelques-uns de ces tests comme présentés ci-dessous.

Test demi-cooper : Il faut courir sur une allure stable, mais en continu. Après s’être entrainé pendant une quinzaine de minutes, il faut ensuite courir pendant 5 ou 6 minutes avec la vitesse maximale possible. On se sert ensuite de la formule suivante : VMA = distance (en km) x 10.

Le VAMEVAL : il s’agit de courir sur une distance de 8km/h avec une augmentation de la vitesse de 0,5km/h chaque minute. Une fois que vous n’arrivez plus à tenir le rythme, on dit que vous venez de dépasser la vitesse Maximale Aérobie.

Le test 10x400m : c’est un test adapté aux débutants. L’idée est de courir les 400m avec des pauses de 1 minute 15 environ entre chaque course. Puis il suffit de faire la moyenne des différents temps en secondes. Ensuite on termine le calcul en se servant de cette formule : VMA = 1440 / moyenne du temps.